magazine feminin
Publié le - 1121 vues -

Le sentiment d'amour

« Aimer, jusqu’à l’impossible, aimer… » L’amour et on chantera toujours l’amour. Ce sentiment jamais démodé. Mais quand on recherche plus l’amour mais juste le partage du désir et l’amour du plaisir, on peut alors ranger le romantisme et partie à la chasse sur un site libertin.

L’amour qui fait pousser des ailes

L’amour est un sentiment si fort et si intense qu’il est parfois incontrôlable. C’est pourquoi un dicton populaire dit si bien « le cœur a ses raisons que la raison ne comprend pas » mais ce sentiment est tellement source de bien-être et de là naît tout sorte de désir.
Pour satisfaire l’être aimé, on est capable de beaucoup donner sans rien demander en retour. Et l’amour se base alors sur une relation de confiance et de partage.

L’amour et le libertinage

A une certaine période, les beaux jours tendent à s’affaiblir et le couple entre dans une routine plus qu’habituel avec le temps. Vient alors l’idée de raviver ce couple pour casser avec ce quotidien tellement pesant. Pour trouver une solution pour combattre cette routine, rien de plus simple qu’ouvrir une discussion sincère et franche. Ainsi, chacun pourra aborder une activité qui lui titille l’esprit comme le libertinage.

Le libertinage ne s’effectue que si le couple se sent assez fort pour cette activité et que les limites sont bien posées. De toute manière, il va falloir que les deux parties soient consentantes. Dans la plupart des cas, pour une première fois, on choisit un plan à 3 pour tester l’aventure et là encore, il va falloir choisir le type de plan MMF ou FFM. Un mec bien sûr optera pour FFM c’est un fantasme plus que classique chez les hommes. Avec un peu plus d’expériences, on tentera les clubs libertin ou échangistes toujours dans le but de donner du peps à la relation.

Sachez que pour briser la routine et entretenir l’amour dans un couple, il n’y a rien de tel que de se retrouver de temps à autre en s’adonnant à des activités qui raviveront le cœur de chacun.

Laissez votre commentaire à propos de cet article